Espace Virtuel de Conception Architecturale et Urbaine


François GRUSON

François GRUSON

 

 

CV ET PARCOURS

 

Architecte DPLG

Docteur en Architecture

Professeur des Ecoles d’Architecture

 

1- Parcours de formation

 

1979-1986      UPA n°8 – Ecole d’Architecture de Paris-Belleville – Architecte DPLG

2013-2016      Université de Lille-3 / Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille / LACTH – Docteur en Architecture

 

2- Parcours de recherche

 

1986-1991      Jeune chercheur à l’IPRAUS (sous la direction de Roger-Henry Guerrand) puis à l’Ecole d’Architecture de  Paris-Tolbiac (sous les directions de Dominique Rouillard et Henri Bresler). Expertises de projets de recherche au Plan Urbain.

Depuis 2013   Chercheur au laboratoire EVCAU – Espace Virtuel de la Conception Architecturale & Urbaine

 

3- Parcours d’enseignement

 

1991-1992      Ecole d’Architecture de Normandie – Enseignant vacataire

1993-1996      Ecole d’Architecture de Paris-La Défense – Enseignant vacataire puis maître-assistant associé

1996-1999      Ecole d’Architecture de Strasbourg – Maître-assistant titulaire

1999-2011      Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille – Maître-assistant titulaire – Vice-Président de la Commission Pédagogie & Recherche

2011-2016      Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine – Maître-assistant titulaire – Président de la Commission Pédagogie & Recherche

Depuis 2016   Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais – Professeur

 

4- Divers

                        Membre et ancien administrateur national de l’association Architecture & Maîtrise d’Ouvrage.

                        Ancien administrateur de l’association Archinov.

                        Membre de l’Association Française pour le Développement Urbain – AFDU.

Ancien Président et/ou administrateur de différentes associations.

Ancien délégué national des sociétaires d’AG2R-La Mondiale.

                        Ancien élu représentant des personnels à la CAP des Maîtres-assistants des Ecoles d’Architecture.

 

 

THEMES DE RECHERCHE

 

1-     Thématique générale

 

Notre projet de recherche s’inscrit dans la poursuite des réflexions menées par la critique italienne des années 1960 autour de la notion de typologie architecturale et de la morphologie urbaine, lesquelles ont été poursuivies en France, notamment par Bernard Huet, Christian Devillers ou Henri Raymond.

 

Plus spécifiquement, nous nous interrogeons sur la relation entre la forme architecturale, et en particulier la formalisation des espaces architecturaux, et les pratiques sociales, notamment quand ces dernières sont spatialisées ou ritualisées, comme c’est le cas aussi bien pour les grandes manifestations collectives, cultuelles ou non, que pour la pratique de l’habiter.

 

2-     La thèse de doctorat en architecture et ses suites

 

Nous avons soutenu le 15 décembre 2016 à l’Université de Lille 3 une thèse intitulée : « Pratique rituelle et forme de l’espace – Le temple maçonnique : forme, type et signification ». Au travers du cas spécifique des temples et des rituels maçonniques, pris comme objets d’étude, notre ambition était de montrer la relation entre le modèle architectural, ici objet mythique tiré de la culture vétérotestamentaire, les différents types qui en sont dérivés, avec leurs tropismes, liés au climat ou au contexte culturel et économique, et les pratiques rituelles elles-mêmes et leurs variantes selon les différents rites maçonniques pratiqués dans le monde.

 

Cette recherche a été l’occasion d’établir, pour la première fois, un corpus conséquent sur l’architecture des temples maçonniques dans le monde, lequel corpus a été collecté sous forme d’une base de données informatique qui regroupe actuellement plus de 700 exemples sur l’ensemble de la planète.

 

Ce travail de recherche va se poursuivre par deux publications distinctes :

-        Un  ouvrage aux éditions Dervy à Paris sur la phénoménologie du temple maçonnique et sur le rôle que joue l’architecture, en tant que décor de cette scénographie qu’est le rituel, sur la pratique rituelle elle-même ;

-        Un ouvrage en plusieurs volumes aux éditions des Archives d’Architecture Moderne à Bruxelles, qui aura l’ambition d’offrir un atlas mondial de l’architecture maçonnique.

Par ailleurs, plusieurs conférences tirées du travail de thèse ont déjà eu lieu, notamment à l’Université de Paris-7 ou à l’Université de Grenade.

 

Retenu pour le « Prix de Thèse » de l’Académie d’Architecture, ce travail recevra par ailleurs la 21 juin prochain le « Prix de la recherche maçonnique » décerné par le Suprême Conseil de France, l’un des principaux corps maçonniques français.

 

3-     Poursuite du travail de recherche

 

Notre ambition, en tant que Professeur des Ecoles d’Architecture, est de poursuivre notre travail de recherche dans le cadre d’une Habilitation à Diriger la recherche. A ce stade, deux pistes, assez complémentaires, sont envisagées.

 

La première consiste à poursuivre notre travail sur la relation entre rite et espace, qui à l’élargir, au delà du champ de la pratique franc-maçonnique, à d’autres pratiques cultuelles ou non. Nous nous sommes d’ores et déjà rapproché de Jean-Pierre Brach, Professeur des Université, historien et Directeur d’Etudes à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, Université de Paris-Sorbonne.

 

Par ailleurs, nous avons été sollicité par Jean-François Cottier, Professeur de lettres classiques à l’Université de Paris 7 – Denis-Diderot, afin d’envisager un travail de co-traduction des grands textes de théorie de l’architecture (Antiquité, Renaissance, période classique), lesquels souffrent soit d’une totale absence de traduction en Français, soit de traductions anciennes, soit de traductions depuis l’Italien, et non depuis le texte latin ou grec original. Ce projet de longue haleine est en cours d’élaboration et de recherche de financements.