Espace Virtuel de Conception Architecturale et Urbaine


Sylvie SALLES

Sylvie SALLES

CV ET PARCOURS

Diplômes

2016 - HDR : Paysage et transition environnementale de l’urbanisme. Université de Technologie de Compiègne. Jury : Bourg D., Université de Lausanne (rapp.) ; Donadieu P., ENS de Paysage de Versailles (rapp.) ; Moulier-Boutang Y., UTC (rapp.) ; Seitz F., UTC (garant) ; Tsiomis Y., EHESS.

2003 - Doctorat : Lyon, les échelles de la ville. Doctorat en Études Urbaines, Mention très honorable avec félicitations unanimes. EHESS. Jury : Berque A. EHESS (dir.), Boudon Ph. ENSA Paris La Villette (rapp.), Carmona M. Université Paris 4, Le Dantec J.P. ENSA Paris La Villette, Riboulet P., Scherrer F. Université de Lyon (rapp.).

1997 - DEA : Les espaces publics de la presqu’île lyonnaise, DEA en Études Urbaines, sous la direction de Bernard Lepetit et d’Augustin Berque – EHESS.

1990 - Diplôme d’architecte DPLG, Édith Girard (dir.), ENSA Paris-Belleville.

 

Enseignement

Maître-assistant titulaire des écoles d’architecture (320h TD)

… - 2011 : ENSA Paris Val-de-Seine, Ville et Territoires (géographie & paysage).

2008-2011 : ENSAP Bordeaux, Formation Paysage, Ville et Territoires (géographie & paysage).

Chargée de cours

… - 2011 : Institut d'Aménagement des Territoires, d'Environnement et d’Urbanisme de Reims (IATEUR).

2006-2014 : ENSAP de Lille - Formation Paysage 2ème année.

2005-2006 : Institut de Géographie Alpine, M1, Université Joseph Fourier.

2000-2007 : Institut d’Urbanisme, Paris IV-Sorbonne - cours L3, ateliers M1 et M2, Workshop DEA.

Architecte urbaniste 

2007-2008 : Mission urbanisme, Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

1999-2007 : Exercice en libérale.

2000-2007 : Chef de projet, Bureau des paysages Alexandre Chemetoff.

1990–1998 : Architecte et chef de projet, agence Pierre Riboulet.

 

Recherche :

Qualifications

Corps des professeurs des universités, CNU 24 Aménagement de l’espace et urbanisme - CNU 18 Architecture.

Corps des maîtres de conférences, CNU 24 Aménagement de l’espace, urbanisme et CNU 18 Architecture.

Équipes de recherches

EVCAU / ENSA Paris Val-de-Seine, membre.

ICT / Paris 7, associée.

 

Réseaux scientifiques

Membre du Collège des Professeurs de l’école doctorale internationale des Universités de Camerino, Sant’Anna, Reims Champagne-Ardenne, depuis 2015.

Membre du conseil scientifique des revues Cahiers thématiques du Lacth (depuis 2014) et Projet de paysage (depuis 2013).

Membre de l’IRCS - International Research Center in Sustainability (depuis 2011).

Membre du réseau BABEL - Construire les notions-clés du développement durable (depuis 2009).

Membre Groupe de recherche développement durable, Université de Montréal (depuis 2011).

Membre fondateur de l’association Pierre Riboulet et membre et du bureau (depuis 2005).

PROBLEMATIQUES DE RECHERCHE

Titulaire d’une HDR, en aménagement et urbanisme, et d’un doctorat, en études urbaines, je développe une expertise et une construction théorique sur la culture du paysage et ses influences dans la conception des espaces urbains et périurbains. Ces recherches s’inscrivent dans une réflexion plus large sur la transition urbaine à la durabilité, qui implique de combiner les dispositifs de conception de l’architecture et du paysage, avec des dispositifs de gestion du vivant. L’objectif est d’informer les pratiques de projet, en articulant les versants, techniques et sensibles, de la relation homme-environnement. Au sein de l’EVCAU, mes recherches s’inscrivent dans l’axe « Architecture, ville et santé. Pratiques, temporalités, représentations ». J’y développe une réflexion sur le renouvellement des méthodes et des outils de l’urbanisme pour une transition écologique centrée sur des conditions d’urbanité accueillantes à la nature et à une naturalité urbaine, périurbaine et rurale. Dans ce renouvellement, les paysages sont garants d’une qualité écologique à la fois humaine et biophysique. Ces activités scientifiques s’inscrivent dans un réseau associant des universités, des écoles d’architecture et de paysage, des écoles d’ingénieurs, ainsi que des professionnels de l’aménagement, des entreprises et des collectivités territoriales (Defacto, EPADESA, GDF-Suez, Grand Reims, CHRU de Lille).

Ces dernières années, en plus de soutenir mon HDR (Paysage et transition environnementale de l’urbanisme), j’ai codirigé un programme de recherche PUCA sur la durabilité périurbaine (De l’autre côté du miroir. Un périurbain pensé par le rural, pour une périurbanisation modelée par les usages. 2012-2014) et un axe du Projet National Ville 10D (Sous les pavés, la ville : l’habitabilité des espaces souterrains. 2012-2018). Toutes ces recherches ont donné lieu à des conférences au Collège de France, au PUCA, à l’université de Lyon 2, à l’AFTES, ainsi qu’à des séminaires et à des colloques organisés en partenariat avec le Collège de France, l’ENSAP de Lille et l’Université de Reims (URCA). La recherche De l’autre côté du miroir a fait l’objet d’un numéro spécial de la revue Challenges in Sustainability, en 2016, axé sur l’agriculture urbaine et la multifonctionnalité périurbaine.

En termes de projets à venir, mes projections scientifiques sont portées par de nouveaux développements de recherches engagées depuis plusieurs années. Mais l’essentiel de mon activité scientifique 2017-2020 concerne le projet Smart Urban Green, lauréat du programme européen JPI-ERA-NET Urban Europe “Cofund Smart Urban Futures” (http://jpi-urbaneurope.eu/news/15-ensuf-projects-approved/).

1)     L’axe « Sous les pavés, la ville : l’habitabilité des espaces souterrains » du Projet National Ville 10D (http://www.ville10d.fr), labellisé par le pôle de compétitivité Advancity Ville et mobilité durables, amorce une 3ème phase ciblant la reconversion/utilisation des volumes sous la dalle de la Défense, à la demande de Defacto et de l’EPADESA.

2)     La recherche collaborative et exploratoire L’Hôpital comme milieu - HoCoMi, portée par C. Grout et C. Barrère du Lacth (ENSAP de Lille) et associant l’EVCAU et le CRHU de Lille. Cette recherche fera l’objet d’un numéro spécial des Cahiers du Lacth, à paraître en 2018, et d’un colloque sur le thème de l’hospitalité.

3)     Le projet européen JPI-ERA-NET « Smart-U-Green : Smart Urban Green: Governing conflicting perspectives on transformations in the urban rural continuum », s’inscrit dans les horizons de recherche de mon HDR et se fonde sur un partenariat avec le Grand Reims développé dans la recherche PUCA, De l’autre côté du miroir. Le projet Smart Urban Green questionne la transition à la durabilité des villes dans un continuum urbain-rural. Il vise des stratégies de planification et des modes de gouvernances, s’appuyant sur la spécificité des milieux et des initiatives locales. Il s’agit d’initier des régulations à partir de stratégies émergeantes d’installation ou de gestion des paysages et des espaces de nature urbains, périurbains et ruraux. L’équipe de ce projet est : l’université de Rotterdam (coord.) ; l’école d’architecture de l’Université de Camerino ; l’université de Reims et l’ENSA Paris Val-de-Seine (EVCAU) ; la région de Drechtsteden (Pays Bas) ; la région des Marches (Italie) ; Grand Reims (France) ; l’université de Guelph (Canada) ; l’université de Zagreb (Croatie) ; Pskov State University (Russie) ; EKAPRAEK (Biélorussie) et l’ONG CIVILSCAPE.