Architecture, numérique et systemic design

Très structuré par les enjeux et recours aux technologies numériques cet axe thématisé s’organise en  2 grandes problématiques de recherche interdépendantes.

 

Au sein de «Architecture et Numérique» nous travaillons sur la nature et le devenir des technologies numériques dans leurs relations avec les différents aspects de la conception et de ses processus.

La singularité de la recherche en architecture nécessite une approche opératoire qui assure la mise en tension de l' observation et de l'action :

nous  interrogeons l’histoire de ces  technologies, leurs évolutions et les manières dont elles transforment nos domaines d’activités. Il s'agit aussi de promouvoir l'expérimentation comme méthode d'exploration.

Notamment :

-observation, analyse et mise au jour des méthodes sous-jacentes, explicites ou implicites qui structurent leur emploi, que ce soit dans le cadre d'activité de restitution patrimoniale, que ce soit dans celui de la conception.

-clarification des outils scientifiques employés.

-exploration des dispositifs dans le champ de la conception à la fabrication.

-observation des transformations perceptives et cognitives dans les processus de conception.

-analyse des mutations engendrées dans les pratiques sociales par l'introduction d'outils numériques dans le contexte urbain (par exemple le développement des communs numériques) ou dans celui de l'édifice (en relation avec la question des ambiances).

-relation avec les mondes de la production (industrie, design...)

-travail sur les liens à instaurer entre la recherche, l'expérimentation, et l'enseignement.

Une veille technologique est ici associée à une analyse critique des différentes formes d'application et d'implication des technologies du numérique.

Le séminaire doctoral Architecture et Culture Numérique complète le programme de recherche, à l'adresse des doctorants et des personnes extérieures. Il approfondit depuis la deuxième année (2018/2019) le sujet des Données et de leur rôle dans l'activité d'architecte aujourd'hui.

 


La seconde, « Systemic Design et écologies projectives » s’intéresse aux méthodes et théories en provenance :

–      des sciences du vivant : la morphogenèse, les modèles écologiques, le bio-mimétisme),

–      des sciences de l'information et de la communication (la cybernétique, le big-data, la robotique),

–      des sciences de la complexité : démarches systémiques, écologie profonde (écosophie), systèmes de décision

sont autant de champs du savoir que cette problématique  mobilise afin de définir ses objets d’observation pour élaborer ses modèles d'analyse et de prospective. Les connaissances et problématiques extraites de ces domaines sont replacées, selon une approche holistique, dans le champ des sciences de la conception architecturale puis déclinées en termes de recherches expérimentales (projétation globale instrumentée). Les modes génératifs, les organisations paramétrées, les systèmes auto-organisés en provenance du biologique ou du numérique sont testés à partir d'observations scientifiques. Ces démarches innovantes sont élaborées et testées dans des cadres expérimentaux. Elles s' appliquent aux domai nes de la conception des organisations construites, urbaines, rurales, plus largement territoriales et sociales.
 

Télécharger le fichier PDF pour en savoir plus.