Espace Virtuel de Conception Architecturale et Urbaine


Sébatien MEMET

Membre associée au laboratoire EVCAU depuis le mois de novembre 2017.

 

CV ET PARCOURS

 

1- Parcours de formation

- Architecte dplg, diplômé de l’École Paris-Belleville / 1989,

- Architecte du Patrimoine, diplômé de l’École de Chaillot / 1997,

- Master d’Ingénierie de l'École Nationale des Ponts et Chaussées / 1988,

- Diplômé de l’Institut de la Construction Industrialisée / 1986.

 

2- Recherches et publications

- Partager le Monde, 2009

- Pour une conception environnementale des ouvrages d’art, 2008

- Pour une conception environnementale des ouvrages d’art, Infrastructures de transports et gestion de la biosphère, 2007

- Infrastructures de transports et gouvernance urbaine, 2006 , Grégoire Bignier et Sébastien Mémet, architectes, édition BplusM.

- Explorations architecturales / L’univers des constructions en béton

Ouvrage collectif sur l’utilisation du béton avec le laboratoire GSA, CD pédagogique à l’usage des écoles d’architecture  S. Chardonnet et Robert Leroy / CIM Béton2008.

- Voirie rapide urbaine et espace public : quelles liaisons ?

F. Mialet et V. Fouque pour le PCA, collections du CERTU , 2001.

- La maîtrise d’ouvrage occasionnelle : caractéristiques et logiques d’actions

Recherche menée en France pour le PCA avec Frédérique de Gravelaine, Béatrice Mariole et Sophie Szpirglas, 2000.

- Le Monastère de Samyé

Recherche historique et architecturale au Tibet pour le musée Guimet, exposition en 1989 publication : "Les Arts Asiatiques" Tome XLIII, 1988.

- Les modes constructifs au Népal

Lauréat de la bourse Besnard de Quelen au CNAM et exposition en 1989.

- Le palais d'été à Pékin

Recherche historique et architecturale avec Chine Construction Conseil pour l'ambassade de France en Chine - publication : "Le Yuangmingyuang" , éditions ERC 198.

 

3- Parcours d’enseignement

 ENSA Paris-Val-de-Seine

Titulaire MA depuis 2015 dans le champ STA

Enseignement de la structure en Licence 1, 2 & 3

Encadrement de projet en Master 1 & 2

Directeur d’étude de PFE / Domaines d’études FAIRE et TRANSFORMATION.

 

ENSA Paris-Malaquais

Contractuel (2006-2011) puis MAA (2012-2014) dans le champ TPCAU

Co-fondateur du département « Transitions » à Paris-Malaquais

Responsable coordinateur du module projet « Grands Équipements » en Master 1&2

Directeur d’étude de PFE / Pôle « Performances Structurelles » en relation avec le laboratoire GSA .

 

ENSA Nantes

Contractuel (2012-2014) dans le champ STA

Encadrant du module projet « Franchissement » en Master 1&2

Projet lauréat du concours étudiants Construire ACIER 2014

 

THEMES DE RECHERCHE

 

Maître-assistant à l’ENSAPVS depuis 2015 dans le champ STA, j’exerce également en tant qu’architecte du Patrimoine et je souhaiterais développer une recherche dans le sous-axe  « Patrimoine, archéologie, appropriation et numérique » et particulièrement  sur le site de Figuig. Un travail important a été déjà réalisé sur l’ensemble du site et sur des objets d’études en particulier, constituant un état des lieux à un instant donné.

Il serait intéressant de continuer le travail de relevé des traces archéologiques et du bâti afin d’observer son évolution. En effet, ce travail de relevé doit pouvoir se projeter dans le futur pour permettre de prendre certaines décisions pour ce patrimoine et sa conservation.

 

Tout d’abord, le contrôle dimensionnel des sujets d’études permet d’alerter sur d’éventuelles dégradations observables dans le temps, c’est une surveillance dans la durée qui pourra donner lieu à des prises de décisions.

 

Ensuite, les outils numériques dont nous disposons aujourd’hui peuvent nous aider visualiser la protection, la conservation, la restauration ou la transformation d’un site. Le travail du chercheur permettra de présenter différents scénarios et l’apport du praticien peut aider à la validation des hypothèses.

 

Enfin, une étude élargie dans l’histoire et dans le monde arabo-musulman permettrait de comprendre les modes d’action, techniques et architecturaux, afin de mieux restituer les gestes, les pratiques et la transmission du savoir bâtir à Figuig.

 

Ces deux derniers points constituent une véritable problématique à laquelle je serais heureux de pouvoir contribuer, à ma mesure, en continuité du travail déjà entamé par l’EVCAU. Cela pour imaginer un nouveau développement à l’étude de Figuig, dans le but aussi de faire connaître ce patrimoine et de réussir à le faire protéger au niveau international.