Espace Virtuel de Conception Architecturale et Urbaine


WACTA Christine

WACTA Christine

Sujet de thèse ( dir.E.Mortamais, E. Ross) ; ED 382

Vers la « ville neuro-prothétique » du futur : une maquette numérique de ville renseignée comme plateforme d’échange et de croisement d’applications intégrant des données en temps réel et sur un support topographique de référence permettant une approche urbaine holistique qui intègre pleinement les questions socio- culturelles, économiques, politiques et environnementales nécessaires dans une conception urbaine intelligente.

 

Résumé

La question de la conception urbaine du futur est à la une des questions importantes et critiques de notre société. Le réchauffement de la planète, la biodiversité en péril, les transitions économiques/sociales/culturelles, les prévisions d’une augmentation considérable de la population citadine, les mutations des transports et le changement des formes urbaines, pour ne citer que ces exemples. Toutes ces questions sont au cœur des problématiques actuelles et font partie des contraintes auxquelles nous devons faire face dans la conception urbaine de demain.

Face à une telle situation, il semble aujourd’hui risqué de continuer à penser la ville avec des approches ou modes de conception basés sur des réalités d’hier. Comme le dit bien Albert Einstein, « nous ne pouvons pas résoudre nos problèmes en utilisant la même manière de penser que l’on avait quand on les a créés »1. Les enjeux environnementaux (réchauffement, biodiversité, etc…) sont facteurs de vulnérabilité dans la ville actuelle, de telle sorte qu’il est généralement admis (ScienceNet2) que les environnements construits doivent, plus que par le passé, être conçus de manière « respectueuse de l’environnement ».

Nous sommes incités à développer une mentalité socialement responsable et «respectueuse de l’environnement». Une approche qui regarde au-delà de l’intérêt individuel et instantané pour atteindre des objectifs communs stables et de long terme. Ceci n’est possible que si nous utilisons et de manière intelligente et juste toutes les ressources à notre disposition en l’occurrence nos connaissances, les ressources naturelles, socio-économiques, géographiques ainsi que les avancées technologiques. Car, si la technologie et le numérique aujourd’hui relèvent de l’usage quotidien par les citoyens et utilisateurs de la ville, la discipline urbaine semble avoir du mal à l’intégrer complètement de manière symbiotique, intelligente et systémique comme le font aujourd’hui d’autres disciplines telles la médecine, l’aéronautique et bien d’autres.

1 Albert Einstein traduit de l’Anglais “We cannot solve our problems with the same thinking we used when we created them.”

2 Global warning and healing cities : a challenge for Europe ;source : https://www.scienceonthenet.eu/content/article/lori-berti/global-warming-and-heating-cities-challenge-europe/june-2014